MONTURE EQUATORIALE 10Micron GM4000 HPS II

GM4000 HPS II

Nouveau produit

Monture équatoriale allemande informatisée, technologie HPS avec encodeurs absolus sur les axes et moteurs à haute performance ; charge utile de 150 kg

http://www.10micron.eu/fr/technologie/

Plus de détails

Nous contacter avant l'ordre pour plus d'informations sur les délais de livraison et les frais d’envoi

26'183.8 CHF

En savoir plus

L’évolution de la perfection.

La monture GM4000 HPSII  est l’idéal pour les observatoires qui nécessitent d’utiliser un équipement jusqu’à 150kg (à l’exclusion des contrepoids), comme par example lunettes de 300mm de diamètre, Newtons 400mm, Cassegrains de 600mm etc.
Le pointage se fait par deux servomoteurs brushless, avec une transmission à courroie dentée à jeu nul. Sur les deux axes, la réduction finale arrive par l’intermédiaire d’un système de couronne classique à 430 dents en bronze B14, avec un diamètre de 330mm pour l’Ascension Droite, et 315 dents avec un diamètre de 244mm pour la Déclinaison; les vis sans fin, en acier, ont un diamètre de 32mm. Les axes de 85mm et 80mm de diamètre assurent la plus grande rigidité. .

L’électronique (boîtier de commande) est montée dans un boîtier séparé, facilement démontable. Les câbles pour le raccordement des moteurs, des encodeurs et  la raquette sont tous équipés de vis de blocage de sécurité. La monture peut être contrôlée à l’aide du panneau de commande fourni, ce qui élimine la nécessité d’un ordinateur externe.
La raquette est construite spécifiquement pour maintenir la lisibilité dans toutes les conditions d’éclairage. Les boutons ergonomiques sont conçus pour être utilisés avec des gants. L’écran et les boutons sont rétro-éclairés en rouge. Un système de chauffage maintient l’affichage à la température optimale. Vous pouvez utiliser le port série RS-232  ou la  connexion Ethernet pour contrôler la monture avec les logiciels les plus populaires. En outre, un logiciel spécial fournit un panneau virtuel qui reproduit exactement les fonctions de la raquette standard. Le port RS232 peut également être utilisé pour commander directement votre dôme. Cette flexibilité rend la GM4000 HPS II idéale pour les observatoires à pilotage à distance.

L’alimentation est à basse tension, avec une puissance maximale d’environ 100W. Ceci permet d’utiliser la monture même dans des conditions de faible disponibilité d’énergie électrique, telles que celles d’un grand nombre d’observatoires.
Le GM4000 HPS II peut être entièrement contrôlé avec la raquette fourni, ce qui élimine la nécessité d’un ordinateur externe.

La base de données comprend plusieurs catalogues d’étoiles et du ciel profond jusqu’à la 16e grandeur. Les objets du système solaire sont suivis afin de compenser le mouvement propre par rapport aux étoiles. En chargeant les éléments orbitaux des comètes, astéroïdes et satellites artificiels, ils peuvent être utilisés directement à partir de la raquette (sans ordinateur ) pour le suivi de ces objets. Le pointage implique l’utilisation d’un modèle contenant jusqu’à 100 étoiles qui permet de corriger non seulement des erreurs de pointage classiques du pôle et de la non-orthogonalité de l’axe optique du télescope, mais aussi les flexions les plus importantes du tube optique. De cette façon, il est possible d’obtenir des précisions de pointage de l’ordre de 20 « RMS dans le ciel entier. Le même modèle peut être utilisé pendant le suivi afin d’obtenir le maximum de précision, même pour compenser la réfraction atmosphérique, en tenant compte également des données de pression et de la température locale. Une série de fonctions auxiliaires rend l’alignement au pôle très rapide et précis. Vous pouvez aussi enregistrer les données d’alignement de différentes séances d’observation pour les utiliser ensuite. Cette fonction est très utile si vous changez souvent la configuration avec différents instruments.

Le problème du suivi à travers le méridien, typique des montures à l’Allemand, est résolu en permettant le mouvement jusqu’à 30 ° passé le méridien, dans les deux sens. De cette façon, il est possible de suivre un objet qui traverse le méridien jusqu’à une durée de quatre heures. La précision de suivi rend l’Autoguidage inutile pour la plupart des utilisations.  Les encodeurs absolus sur les deux axes permettent en effet d’obtenir une erreur typique de moins de 1 seconde d’arcs.

Cependant vous pouvez toujours utiliser un Autoguidage par le port autoguidage ST4 compatible, ou par une connexion série / Ethernet, avec vitesse configurable de 0,1x à 1x. Une fonction spéciale permet également d’ajuster automatiquement la vitesse de Autoguidage en fonction de la déclinaison. De cette façon, vous ne devez plus ré-étalonner le Guider quand vous observez à une différente déclinaison.

Les autres fonctions du système pour une flexibilité maximale d’utilisation sont les suivantes :

  • La mise sous tension et hors tension peut être contrôlée en utilisant le contact approprié sur le panneau du boîtier de commande.
  • L’instrument peut être équilibré par voie électronique, sans avoir à déverrouiller les frictions.
  • La monture peut être garée dans différentes positions définies par l’utilisateur.
  • Il est possible de commander un dôme  directement par le port série RS-232, ce qui évite la nécessité d’utiliser un ordinateur externe à cette fin.
  • Le micrologiciel peut effectuer tous les calculs nécessaires pour avoir la fente du dôme toujours alignée avec le tube optique, quel que soit le positionnement de la monture à l’intérieur

Specifications : 

Type Monture équatoriale type allemand
Poids 125 kg sans accessoires
Capacité de charge 150 kg – 330 lbs
Intervalle de latitude 20° – 70°
Plage de réglage en azimut +/− 10°
Barre de contrepoids 60mm de diamètre en inox (poids : 13 kg)
Axes En acier. 85mm de diamètre (AD) et 80mm de diamètre (Dec)
Roulements Roulements à rouleaux coniques
Roues dentées AD: 330 mm de diamètre, 430 dents, en bronze type B14 
Dec: 244mm de diamètre, 315 dents, en bronze B14
Vis sans fin 32mm de diamètre (AD et Dec.), en acier, usinées et rectifiées
Transmission Démultiplication par courroies à jeu nul
Motorisation 2 servomoteurs brushless
Tension d'alimentation 24V courant continu
Version spéciale on demande à 48 V DC
Consommation électrique 1,5A pendant le suivi
5A en vitesse maximale
6A en pic
Vitesse de pointage paramétrable de 2°/s à 8°/s
Version spécale 48 V DC de2°/s à 12°/s (10°/s A.D.)
Précision de pointage Inférieur à 20'' avec le modèle de pointage à plusieurs étoiles (max. 100 étoiles). Possibilité d'utiliser un logiciel de réalisation de modèles de pointage pour automatiser l'étalonnage.
Précision de suivi Environ 1'' pendant 15 minutes, 0.6'' RMS avec le modèle de pointage sur 25 étoiles et la compensation des flexions et des défauts de mise en station.
Verrous de déplacement ± 30° du méridien en A.D. (logiciel)
± 35° du méridien en A.D. (mécanique)
+/− 170° interval en Dec. (logiciel)
+/− 172,5° interval en Dec. (mécanique)
Interfaces de communication Port série RS-232. Port GPS. Port d'autoguidage compatible ST4. Port Ethernet 10/100.
Bases de données embarquées Etoiles : recherche par nom, par désignation de Bayer ou par désignation de Flamsteed. Catalogues stellaires BSC, SAO, HIP, HD, PPM, ADS, GCVS.
Ciel profond : catalogues M, NGC, IC, PGC, UGC (limité à la magnitude 16).
Système solaire : Soleil, Lune, planètes, astéroïdes, comètes et satellites artificiels.
Déplacement possible vers toutes coordonnées équatoriales et horizontales. Catalogue d'objets personnalisés.
Fonctions du logiciel internes Position de parquage personnalisable. Etalonnage sur 2 ou 3 étoiles. Modèle de pointage sur 25 étoiles pour la correction des défauts de mise en station et des défauts géométriques de la monture. Estimation de l'erreur de pointage moyenne. Sauvegarde de plusieurs modèles de pointage. Vitesses de suivi sidérale, lunaire et solaire réglables sur les 2 axes. Correction de la vitesse de guidage en fonction de la déclinaison. Limites de déplacements au-dessus de l'horizon. Verrous de pointage et de suivi autour du méridien. Assistance à l'équilibrage. Bases de temps et de coordonnées manuelles ou GPS. Pilotage de coupole via le port série RS-232. Réfraction atmosphérique paramétrable. Réglages de l'interface réseau. Filtre d'affichage des astéroïdes et des comètes. Interface multilangue. Aide à distance par Internet
Pilotage par ordinateur Pilotage distant par le port série RS-232 ou par l'interface Ethernet. Pilotage possible soit par le pilote ASCOM propriétaire ou par le protocole compatible Meade. Possibilité de mise à jour des éléments orbitaux des comètes, des astéroïdes et des satellites artificiels. Raquette de commande virtuelle par RS-232 ou Ethernet. Module Wifi inclus.