Filtre UHC-E Astronomik Agrandir l'image

Filtre UHC-E Astronomik 2"

Filtre UHC-E

Nouveau produit

Filtre UHC-E Astronomik

Plus de détails

Ce produit n'est plus en stock

137.4 CHF

En savoir plus

Le filtre astronomique UHC (Ultra High Contrast) est le filtre consacré à l'observation visuelle.

Vous vous réjouirez de votre filtre astronomique UHC avec lequel vous verrez plus d'étoiles et plus d'objets dans le ciel profond qu'avec n'importe quel autre filtre provenant d'autres manufactures.

Le filtre astronomique UHC permet une transmission de presque 100% de toutes les radiations des lignes OIII et Hbeta. Cependant, la seconde fenêtre de la ligne Halpha n'est pas prévue pour l'observation visuelle. C'est important à savoir si le filtre est utilisé avec un module électronique. Toutes les autres lumières dispersées sans intérêt et provenant des autres longueurs d'onde et contenant partiellement de la pollution lumineuse artificielle sont arrêtées par le filtre de façon efficiente. Le fort blocage des rayonnements provenant du fond du ciel apporte une abondance inattendue de détails visibles dans les nébuleuses de gaz et les nébuleuses planétaires.

Ce filtre est un filtre universel approprié pour l'observation visuelle, dans les régions polluées par l'éclairage artificiel. Même à travers les petits télescopes, il renforce les contrastes entre les nébuleuses à émission et les comètes et le ciel profond. Il est vivement recommandé pour l'observation des comètes!
En outre, le filtre UHC augmente le contraste des objets à caractère nébuleux et des faibles étoiles. Le domaine d'application résultant s'étend sur un rapport d'ouverture allant de 1:3 à 1:15 pour les télescopes d'ouverture allant jusqu'à 5" (125mm). Il permet l'observation de nuages gazeux et de nébuleuses planétaires dans des régions situées hors de la ville et aussi dans les régions affectées par la pollution provenant de sources d'éclairage artificiel. 

Mode de fonctionnement

Le filtre bloque complètement les lignes d'émission de l'éclairage de source artificielle telle que les lampes à basse et haute pression (lampe au mercure (Hg) et au sodium (Na)) et les lignes du Airglow (phénomène de luminescence de l'univers). De ce fait, intervient une augmentation du contraste entre le ciel profond et les objets d'observation, à cause de la valeur minimale de la largeur de bande à mi hauteur du pic, cependant plus petite que celle obtenue pour le filtre UHC. La bande passante du filtre correspond à une ligne d'émission qui intervient surtout dans les queues des comètes.

Les filtres UHC possèdent un taux de transmission de la lumière stupéfiant, ce qui confère à l'observateur des vues bien meilleures du ciel profond même à travers les petits télescopes! 

Le haut facteur de transmission du verre optique du filtre implique qu'assez de lumière est disponible pour permettre une observation visuelle réussie avec des télescopes ayant une ouverture (aperture) de 2" (50mm). Les filtres astronomiques sont perfectionnés pour l'utilisation avec des télescopes de longueur focale f/ratio comprise entre f/4 et f/15.

Les pertes de transmission et les phénomènes de distorsion chromatique, qui surgissent avec d'autres filtres, surviennent uniquement avec les filtres astronomiques lorsque les très brillants taux d'aperture sont supérieurs ou égal à 1:2. Un autre énorme avantage de votre filtre astronomique est la haute qualité optique de votre filtre en verre.


Conseils d'utilisation

  • parfait pour l'observation de comètes hors de la ville avec des télescopes d'ouverture quelconque
  • expérimental pour l'observation des nuages de Jupiter
  • meilleure séparation des étoiles doubles
  • en tant que filtre Clip EOS, il permet, même dans des conditions extrêmes de pollution lumineuse, la photographie avec les appareils photographiques à réflexe mono objectif (DSLR), sans que l'équilibre des couleurs en souffre.


Alternatives

Les filtres UHC sont recommandés pour les télescopes d'ouverture supérieure ou égale à 5" (125mm), qui offrent une forte élévation de contraste. A partir d'une ouverture de 10" (250mm), le filtre OIII peut aussi être utilisé, vu que l'étroitesse de sa bande fait augmenter de façon remarquable le contraste pour certains objets.

Compatibilité du filtre

  • observation visuelle (paysage): neutre, l'utilisation d'un filtre UHC est préférable
  • observation visuelle (ville): bien, pour les télescopes d'agrandissement moyen et d'ouverture allant jusqu'à 125mm
  • film conventionnel: bien, cependant de très longs temps d'exposition
  • astrophotographie CCD (Charge Coupled Device): bien, bloqueur IR supplémentaire indispensable
  • astrophotographie DSLR (Digital Sensor Lens Reflex) (non modifié): bien, l'équilibrage de la couleur blanche est très bonne
  • astrophotographie DSLR (astro modifié): bien, l'équilibrage de la couleur blanche est très bonne
  • astrophotographie DSLR (équipé avec du verre clair, traité multicouche(MC)): bien, bloqueur IR supplémentaire indispensable
  • Webcam / Video (planètes): incompatible
  • Webcam / Video (Deep Sky): très bien avec présence de pollution de lumière artificielle


Données techniques du filtre

  • 94% transmission à 486nm (H-beta)
  • 95% transmission à 496nm (OIII)
  • 95% transmission à 501nm (OIII)
  • 88% transmission à 656nm (H alpha)
  • transmission maximale à env. 95%
  • bande passante: de 465nm à 530nm et à partir de 645nm et au delà
  • homofocal avec tous les autres filtres astronomiques
  • épaisseur du filtre: 1mm
  • non sensible à l'humidité, non altérable, résistant aux égratignures
  • matériel de support poli grâce à une méthode optique très sophistiquée
  • Le filtre est livré dans un emballage résistant

Téléchargement

Les filtres interférentiels

Fonctionnement des différents types de filtres pour l'astronomie

Téléchargement (1.97M)